top of page
  • Photo du rédacteurLinda

La retouche de vos photos

Dernière mise à jour : 26 avr. 2023

Pour certaines personnes, être photographe ne s’apparente qu’à prendre des photos, et ajouter un «filtre» au besoin. Les gens ont souvent une mauvaise perception de la retouche photo, sans savoir ce qui est fait exactement.


La plupart des gens n'y pense pas, et pourtant l'étape de la retouche est primordiale pour obtenir de belles photos. En effet, pour une séance nouveau-né par exemple, qui peut durer entre deux et quatre heures, il faut compter parfois même le triple de temps en post-traitement. Pourquoi est ce si long ? Parce que chaque photo rendue est soigneusement retouchée une à une. La retouche c’est un élément indispensable pour le rendu final du travail du photographe.


Il vous est probablement arrivé de prendre une photo et d’être déçu car le résultat n’est pas aussi beau qu’en vrai. Même avec le meilleur appareil photo, l’exposition et les couleurs ne seront jamais aussi précises que ce que l’on voit avec nos yeux. Pour reproduire fidèlement ce que l’on voit, il faut travailler un peu la photo brute pour se rapprocher de la réalité, comme par exemple éclaircir un peu les ombres et diminuer la teinte bleutée, récupérer un peu les zones trop claires, ajuster la saturation etc.


Je dis souvent qu'une bonne retouche c’est une image qui n’a pas l’air retouchée. Donc en conservant un rendu naturel les gens ne diront pas de vous que la photo est «photoshoppée». Pour moi, la retouche photo ne consiste pas à dénaturer la photo ou le modèle. Elle consiste à corriger/améliorer la photo avec une retouche le plus naturel possible.


Quand je photographie en raw, l’image est complètement brute, c’est l’équivalent numérique des négatifs. Ces fichiers ne peuvent pas être publiés sur internet, ni être imprimés, et la plupart du temps ne peuvent même pas être ouverts. Pour obtenir l’image finale il faut la développer dans un logiciel de traitement raw, comme Lightroom ou Camera raw, ce qui est tout simplement la manipulation numérique de ce que les photographes de tout temps en argentique utilisaient pour le développement des négatifs. Et si vous auriez un logiciel permettant d’ouvrir le fichier, la photo aura l’air terne, parce qu’elle n’est pas traitée (ou développée), tout simplement.


Après la séance les images passeront par 2 étapes : le traitement et la retouche. Il s'agit de deux processus permettant de passer d'une photo brute à une photo finie. Regardez cette capture de mon écran, l'onglet pour le traitement est nommé «Développement» dans Lightroom.

Et vous voyez ci-dessous à quoi ressemble une photo brute de capteur versus celle qui est traitée, mais pas encore retouchée.

Je commence donc avec l’importation des fichiers raw dans Lightroom. J’examine toutes les photos et je fais un tri en supprimant les photos inutilisables, par exemple des yeux fermés ou à moitié fermés, des flous de bougé, une bouche en train de «parler» etc. Je modifie le cadrage, et fais un traitement global de la température des couleurs. Ensuite j’exporte les photos en Jpeg en basse résolution afin de créer l’album privé sur mon site web pour que le client puisse voir les épreuves de sa séance. Une des raisons pour laquelle les épreuves sont en basse résolution c’est qu’il arrive qu’il y en ait beaucoup, parfois plus d’une centaine à visionner, et en HR le chargement des photos serait beaucoup trop long.


Une fois que le client a fait ses choix je commence la post-production. Rendu à cette étape, c’est très important de me faire savoir si vous avez des demandes spéciales concernant la retouche.


Je reprends donc les photos choisies et je modifie la balance des blancs, l’exposition/contraste, la clarté/vibrance/saturation, et les corrections de l’objectif, entre autres. Puis lorsque le traitement des photos est complété, j’exporte les photos en format d’image PSD pour faire les retouches dans Photoshop.


La retouche consiste notamment à :

* corriger les petites imperfections et la couleur de la peau, notamment sur les nouveau-nés qui peuvent avoir des rougeurs et des boutons ou des petites peaux mortes, une petite grafigne ainsi que de la jaunisse.

* corriger les imperfections sur un fond/arrière-plan (plis, fond trop petit, etc.), Retirer une tache apparue sur vos vêtements pendants la séance, etc.

* sur demande seulement, je peux diminuer les cernes de fatigue sous les yeux ainsi que les vergetures sur le ventre de la future maman comme ci-dessous, diminuer l’apparence des rides et autres petites demandes spécifiques.

Concernant les imperfections de la peau, le résultat ne sera pas une peau qui semble être en plastique. Certains photographes ont comme objectif de rendre la peau plus floue, pour ainsi faire presque disparaître les irrégularités dans la peau. Le problème avec cette approche est qu’elle ne fait pas disparaître uniquement les problèmes de texture, mais bien toute la texture! Ma façon de retoucher la peau, c’est de traiter les problèmes de couleur de peau, de luminosité et de texture séparément. J’utilise deux techniques photos pour une retouche de peau indétectable : la séparation de fréquence et le «Dodge and Burn».

Sur cette photo j’ai corrigé la petite jaunisse et les imperfections de la peau de cette petite cocotte

S’il y a une demande de traitements plus poussés des images cela peut donner lieu à des frais supplémentaires, parce que ces retouches avancées ne sont pas incluses dans les séances, tel que stipulé sur le contrat, et aussi à l'onglet des retouches du menu F.A.Q. La tarification dépend du degré de difficulté du travail à réaliser, par exemple la manipulation de photos (échanger les têtes / modification de parties du corps), ou encore supprimer des objets de l'image.


L’optimisation permet de réaliser une harmonie visuelle, de conformer l’image en fonction de son utilisation (site internet, réseaux sociaux etc.). Ici, on vient modifier le cadrage, la compression, le redimensionnement des photos, pour ensuite les exporter dans un format qui puisse être utilisé par le grand public, permettant ainsi de les visualiser sur un écran, ou de les imprimer. Chaque photo est livrée en deux versions : une en haute résolution pour impression, et une en format plus léger pour le web.


J’espère que cet article vous a plu, et que vous comprendrez un peu mieux mon travail de retouche, parce qu’être photographe ce n’est pas «juste» de faire des «clics»!


95 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page